L’agapanthe : tout savoir

L’agapanthe : tout savoir

Forme élancée, élégance à revendre et couleurs fascinantes : plongeons dans l’univers enchanté du genre Agapanthus.

Rêver en admirant un ciel bleu est l’une des plus belles choses à faire pour se retrouver et se détendre en douceur. Faire cela, immergé dans un jardin plein d’agapanthes, qui rappelle les couleurs et la beauté glorieuse du ciel, est quelque chose qui ne peut pas être décrit avec de simples mots.

Nous allons décrire l’une des plantes les plus appréciées par ceux qui aiment se réfugier dans le jardinage et par ceux qui aiment les jardins raffinés, où les formes et les couleurs se mélangent dans des jeux harmonieux, si agréables à l’âme et qui font du bien à les yeux et le coeur. .

Pour ses caractéristiques, elle ne passe certainement pas inaperçue et pour sa facilité de culture, elle est vraiment très appréciée.

Agapanthus ou Agapanto a été introduit dans notre pays à la fin du XVIIIe siècle, lorsque l’idée de l’élégant jardin anglais avait envahi les espaces verts de toute l’Europe (les Anglais, en matière de style, ont vraiment beaucoup enseigner).

Agapanthe: description générale du « lis africain »

Comme vous pouvez facilement le deviner d’après son deuxième nom, Agapanthe a des origines africaines. L’une des caractéristiques qui la rendent merveilleusement unique est sa capacité à produire deux ou trois bourgeons au cours de chaque saison.

C’est une bulbeuse qui peut être cultivée en pot en toute sécurité, mais s’il est possible de profiter de certaines conditions climatiques, le plus sage est de la planter en pleine terre. De cette façon, le jardin changera complètement, ouvrant ses portes naturelles à l’un des symboles qui décrit le mieux le concept d’ élégance florale .

Agapanthe (il n’est pas faux de l’appeler Agapanto) a une tige très haute (elle peut atteindre 100 cm), qui produit des fleurs d’une rare beauté.

Fleurs de forme tubulaire, généralement bleues et dans toutes ses nuances, mais aussi blanches (selon l’espèce ou la variété). Sur cette première photographie couleur, prise avec l’appareil des mots, les feuilles basilaires, rubanées, vert foncé et qui peuvent atteindre jusqu’à 80cm de longueur, sont également bien mises en valeur.

Beaucoup considèrent l’Agapanthe comme « la première femme du jardin » : elle a besoin d’un espace à elle, à ne partager avec aucune autre fleur. Bref, pour en faire le véritable protagoniste du jardin.

Beaucoup d’autres, en revanche, plantent le lys d’Afrique à côté de plantes à grandes fleurs, pour mettre en valeur ces dernières. Dans ce cas également, lorsque l’Agapanto est utilisé comme cadre, il parvient toujours à attirer l’attention de tous sur lui, précisément en raison de sa délicatesse et de sa forme.

Classement botanique

Agapanthus  est un genre de plantes herbacées vivaces appartenant à la famille des Liliacées.

Domaine : Eucaryote ;

Royaume : Plantae ;

Division : Magnoliophyta ;

Classe : Liliopsida ;

Ordre : Liliales ;

Famille : Liliacées ;

Genre : Agapanthe.

Principales espèces et variétés

Pour une distinction plus correcte, il est nécessaire de créer deux grands groupes d’agapanthes :

  1. caduques : les feuilles entrent dans un véritable état de repos végétatif pendant les mois les plus froids (rappelez-vous les origines sud-africaines de la plante), puis reprennent une activité normale au printemps et en été. Dans ce groupe, nous pouvons insérer : A.  campanulatus, A. caulescens, A. coddii, A. dyeri, A. inapertus  (« Drooping Agapanthus »), A. nutans.
  2. Feuilles persistantes : elles sont les plus utilisées pour la culture maraîchère et plus résistantes que les espèces indiquées ci-dessus. Ils ont des feuilles plus grandes (beaucoup plus larges que celles des espèces à feuilles caduques), des inflorescences abondantes bien au-dessus des feuilles. Dans ce groupe, nous insérons : Agapanthus africanus, Agapanthus praecox  Agapanthus walshii .

Agapanthe campanulatus

Espèce qui atteint une hauteur comprise entre 30 et 60 cm, avec des feuilles vert foncé et charnues en forme de ruban. Cette Agapanthe se distingue non seulement par ses belles fleurs, mais aussi par la longueur de ses feuilles : elles peuvent atteindre 80 cm de long.

Lire aussi :  Albizia : caractéristiques, culture et maladies

Les fleurs sont bleu clair, violet clair ou blanches. Chaque tige peut porter environ 25 fleurs (elles ne sont pas de grande taille) et l’effet final, pendant la période de floraison (début de l’été) est vraiment remarquable.

Cette espèce doit être cultivée dans des zones très lumineuses.

Agapanthus campanulatus fleur ( photo naturalhistoryman CC BY-NC-ND 2.0 )

Agapanthe caulescens

Plante caduque très résistante et facile à cultiver. Particulièrement les feuilles : elles donnent à la plante un revêtement basal, atteignent des longueurs comprises entre 25 et 60 cm et donnent à la plante un aspect très caractéristique.

Les tiges sur lesquelles se trouvent les belles fleurs bleu-violet dépassent les 60cm de longueur. Les observateurs les plus attentifs ne peuvent manquer un détail de la couleur des fleurs : plus claires à la base et aux veines plus marquées vers l’intérieur.

Agapanthe coddii

C’est l’une des espèces les moins connues d’Agapanto et apparaît comme une plante à feuilles caduques, qui perd toutes ses feuilles pendant la période d’automne. En fait, la plante entre littéralement en hibernation : un repos végétatif qui dure tout au long de la saison la plus froide de l’année. Ce n’est qu’avec l’arrivée du printemps que l’Agapanthus coddii se réveille et commence à produire une nouvelle végétation.

Les feuilles sont larges et aux pointes émoussées et entre celles-ci, comme de nombreuses lances pointées vers le ciel, se développent les tiges des fleurs pouvant dépasser 1 m de hauteur.

C’est une espèce très résistante qui a pour caractéristique particulière un feuillage en parapluie de fleurs bleu vif.

Agapanthe inapertus

Impossible de ne pas aimer les fleurs de cette espèce : les couleurs (du bleu au violet) des fleurs pendantes se marient parfaitement avec le vert des feuilles étroites. Les fleurs sont soutenues par des tiges atteignant 1,5 m de haut.

Les feuilles forment une sorte d’éventail à la base de la plante. C’est une espèce qui peut être décrite comme dormante pendant les mois d’hiver, tout comme l’espèce coddii.

Agapanthe africaine

C’est l’espèce la plus connue et la plus répandue. Une belle plante originaire d’Afrique du Sud qui incarne le concept de la perfection d’une fleur dans son apparence. Un lys africain qui présente de grandes grappes (de forme arrondie) de fleurs bleues très parfumées. Ces derniers se développent sur des tiges très hautes et rigides, à la base desquelles poussent des feuilles vert vif.

Agapanthus africanus est très apprécié pour sa floraison, mais même lorsque la plante n’est pas en fleurs, elle ne perd en rien son charme. Le feuillage est si dense et de couleur vive qu’il désintègre l’idée d’une plante laide à regarder quand elle n’est pas en fleurs.

Non seulement belle, mais aussi très facile à cultiver. Il y a peu de demandes pour Agapanto africanus, parmi lesquelles il est possible de mettre la bonne exposition en premier lieu. Pour profiter du spectacle d’une floraison abondante et admirer en permanence une plante vigoureuse et aux couleurs vives, il est recommandé de la placer dans un endroit très lumineux.

Avez-vous beaucoup d’espace dans le jardin? Créez un grand parterre d’Agapanthus africanus, le spectacle est garanti.

Agapanthe praecox

Plante herbacée qui atteint 60 cm de hauteur. Les feuilles sont fines et arquées et atteignent 60 cm de long. LÀ. praecox produit 6 à 20 feuilles par plante, a des racines rhizomateuses et développe une inflorescence en forme de parapluie très particulière.

Lire aussi :  La courgette jaune, un légume d'été savoureux et polyvalent

Encore une fois, les fleurs sont les véritables protagonistes : blanches ou bleues, elles sont soutenues par de très hautes tiges. La culture ne demande pas d’efforts particuliers, mais il est bon de rappeler que la bonne exposition est celle des zones très ensoleillées et que les arrosages doivent être abondants et réguliers.

Floraison

Il faut bien l’avouer : la fleur est la plus belle partie d’Agapanthe. Sans nuire à l’aspect général de la plante (sa forme particulière et harmonieuse avec des feuilles basilaires et de hautes tiges), c’est la couleur des fleurs qui attire l’attention comme un aimant très puissant.

Des couleurs vives et de nombreux parapluies poussant sur de hautes tiges : le lys africain enchante tout le monde.

Quand fleurit Agapanthe ? C’est une plante qui aime la chaleur, c’est pourquoi la floraison atteint son maximum de beauté au début de l’été. Même au printemps, lorsque la plante n’a pas encore revêtu l’élégante robe de la floraison, la valeur esthétique d’Agapanto est vraiment élevée. Les feuilles, qui commencent à se renforcer, donnent à la plante un aspect enchanteur.

Conseils pour la culture d’agapanthes

Nous ne décrivons pas une plante particulièrement exigeante et difficile à cultiver. Il suffit de porter une attention particulière à la période pendant laquelle vous avez l’intention de planter l’Agapanto et à l’endroit exact où le planter. Une exposition correcte est essentielle pour garantir à la plante des conditions de croissance idéales.

L’Agapanthe n’aime pas être touchée tout le temps : choisissez dès le départ l’endroit exact où la placer.

Culture en pot

La culture d’  agapanthes  en pots est très courante, aussi parce que c’est une plante bien adaptée à cet usage. Beaucoup déconseillent de planter le lys africain en pot pour deux raisons simples :

  • les racines rhizomateuses de la plante aiment toujours aller plus loin, mais le pot ne leur permet pas de se sentir libres. Les racines doivent respirer.
  • La plante, très appréciée pour l’harmonie particulière de ses formes, risquerait de perdre cette caractéristique si chère (celle des proportions) avec la culture en pot.

Ce qui vient d’être dit ne doit pas être traduit par : « non, l’Agapanthe ne se cultive pas en pot » , mais tout doit être interprété en soulignant les risques encourus. Des risques qui à leur tour doivent être traduits par le terme « limites » .

Cependant, le bac doit être rempli d’une terre très fertile, riche en humus, peu compacte et bien drainée.

Il est recommandé d’utiliser un très grand pot.

Culture en pleine terre

Dans le jardin l’Agapanto se sent à l’aise et porte la souveraine couronne de fleurs . Au début de cet article consacré au lys du désert, nous avons souligné l’élégance des jardins qui abritent toutes les espèces de ce genre fascinant. Inutile d’en rajouter, mais de clarifier deux questions fondamentales :

Quand et comment planter des Agapanthes ? Le meilleur moment pour le faire est le printemps. La plante a immédiatement besoin de beaucoup de chaleur.

Il faudra creuser un trou de 40cm ou plus et ajouter du sable et du fumier à la terre (lorsqu’elle est particulièrement compacte) pour la rendre plus molle. Ce n’est qu’ainsi que les racines ne rencontreront pas d’obstacles et se développeront plus rapidement.

Petite astuce : créez une longue rangée de plantes (par exemple, pour recouvrir une clôture ou les bords d’un parterre de fleurs). Le résultat vous laissera sans voix.

Température

L’agapanthe, bien que considérée comme une plante très résistante, n’aime pas les climats froids. Il pousse bien et sans trop de dangers dans les zones côtières et dans le sud de notre péninsule. Dans n’importe quel endroit (sauf dans les zones de haute montagne) il est possible d’essayer de cultiver cette plante, mais le sol doit être parfaitement exposé au soleil et un paillage parfait doit être fait en continu .

Lire aussi :  Quel herbes à cultiver pour faire pour faire des tisanes

Lumière

Nous sommes confrontés à la question très importante de l’exposition correcte d’Agapanthus. Toutes les espèces nécessitent une exposition au soleil, ce qui est essentiel pendant la période active de la plante (période végétative), mais encore plus important pour le repos végétatif qui se produit pendant les mois les plus froids.

La chaleur est la condition idéale pour admirer les floraisons abondantes chaque année. Dans les zones où la chaleur est particulièrement intense, il est également possible d’opter pour des points spécifiques où la plante pourra profiter de quelques heures d’ombre, peut-être lorsque le soleil est haut dans le ciel.

Couche arable

Le sol idéal pour Agapanthe a les caractéristiques suivantes :

  • très doux;
  • riche en nutriments et substances organiques;
  • particulièrement drainant (ajouter une couche de sable est un coup gagnant).

Arrosage

Voici quelques conseils pour un arrosage correct des Agapanthes :

  • l’arrosage ne doit être abondant que la première fois, après la plantation de la plante;
  • procéder uniquement lorsque le sol est particulièrement sec et ne jamais exagérer les quantités d’eau. La plante souffre d’une humidité élevée et l’eau stagnante est très dangereuse.
  • Arrosez l’Agapanthe uniquement au printemps et en été, c’est-à-dire lorsque la plante est en phase végétative. Comme mentionné précédemment, le résultat à viser est un sol jamais trop sec : une attention maximale à la quantité d’eau.

Multiplication

La reproduction d’Agapanthus peut se produire de deux manières:

  1. pour le semis : idéal pour obtenir de nouveaux cultivars. Opération à faire au printemps en utilisant les graines récoltées l’année précédente. Les graines doivent être placées dans un substrat de sable et de tourbe puis recouvertes de vermiculite agricole. Il faudra attendre environ un mois pour marier les nouveaux plants dans d’autres pots.
  2. Par division : c’est le mode le plus utilisé. Avant de procéder à la coupe il est nécessaire d’arracher la plante de terre (pas avant 4 ans) : opération à faire avec la plus grande délicatesse afin de ne pas abîmer les racines. La multiplication par division doit être faite dans la période d’automne.

Fertilisation

La fécondation de l’Agapanthe est essentielle surtout dans sa première année de vie. Il est nécessaire d’utiliser un bon engrais liquide dilué dans de l’eau, à administrer toutes les 3 semaines jusqu’à la naissance des nouvelles pousses.

Taille

Il suffira, comme pour les autres plantes bulbeuses , d’éliminer les parties sèches et abîmées et les fleurs fanées.

Parasites, maladies et autres adversités

L’agapanto est une plante qui sait bien se soigner et se défend bien des attaques de parasites et de diverses maladies. Il est très résistant, mais quelques petits désagréments pourraient être causés par les escargots et les limaces, qui affectionnent particulièrement les feuilles.

Comme mentionné dans le paragraphe sur l’irrigation correcte, pour éviter la pourriture des racines, ne jamais abonder en eau et créer une stagnation de l’eau.

Curiosité

Le nom Agapanthe vient du grec ( agape : amour ; ànthos : fleur). C’est une fleur d’une rare beauté, également très appréciée de Claude Monet : l’Agapanthe est présente dans nombre de ses toiles.

Toxicité

L’agapanthe est une plante à manipuler avec des gants blancs. Dans tous les sens. Contient des substances toxiques qui pourraient provoquer une irritation de la peau.

Langage des fleurs

C’est la plante du soleil, de la lumière, de la chaleur et des couleurs. Le lys africain est la fleur de l’amour, comme son nom même, d’origine grecque, l’identifie.

Dans le langage des fleurs, l’Agapanthe a une signification bien précise : en plus d’être une plante d’amour, elle symbolise l’union sociale . Le donner à vos voisins est la bonne chose à faire pour faire comprendre vos bonnes intentions.